Forum Libération Grenoble – abstention 1/3

Cette semaine, je diffuserai une longue contribution au débat pour le forum
libération de Lyon auquel je participerai dimanche prochain.


Quel est mon engagement contre l’abstention et mes engagements politiques?

Lutter contre l’abstention pour moi c’est d’abord redonner confiance dans la démocratie, que les citoyens récupèrent du pouvoir qu’il s’agisse du pouvoir de décider et d’agir, du pouvoir de débattre, ou du pouvoir de décrypter la réalité. Améliorer le lien entre ceux qui représentent la société et la société elle-même repose sur un changement de nature du pouvoir : plus de démocratie c’est moins de pouvoir technocratique mais au moins autant de compétence, c’est aussi redonner à chacun l’envie d’être partie prenante des processus de décision et d’élections.

A titre personnel j’ai d’abord utilisé l’écriture pour évoquer des sujets sur lesquels il existait une vraie opacité dans le débat français comme les relations entre la France et l’Algérie, ou l’organisation de l’Etat et de la haute administration. Car je crois qu’en France le poids du silence sur des épisodes traumatisants pour l’ensemble de la société ou le goût trop prononcé du secret jouent un rôle dans une sorte de « découragement démocratique ». A la fin des années 1990 j’ai été de ceux qui ont lancé le dispositif public de lutte contre les discriminations.  Les discriminations sont l’une des principales causes d’abstention : comment ne pas être découragé de voter lorsque l’accès à l’emploi, au logement, aux responsabilités est impossible pour des raisons inavouables ?

Je me suis présentée pour la première fois à une élection en 2002 à Issy-les-Moulineaux. J’ai mesuré à ce moment là combien pour les électeurs le monde politique c’était « eux » et « nous ». Le fait que j’étais novice (et en plus enceinte) entrainait souvent un mouvement de sympathie. J’étais un peu à cheval entre les deux mondes. J’en ai retiré la conviction que faire en sorte que la politique ne soit pas réservée à quelques uns qui cumulent les mandats mais ne connaissent pas la vie professionnelle et n’ont pas ou peu de vie privée tuait la démocratie.

Lutter contre l’abstention c’est pour moi rapprocher la vie des élus de celle de chacun, rendre l’exercice des responsabilités plus transparent et lutter contre une conception qui fait de la politique un métier.

Me engagements politiques correspondent à ces orientations.  J’ai milité dans plusieurs associations de défense des droits des étrangers, particulièrement concernant l’Algérie. J’ai beaucoup écrit sur la parité et la situation des femmes en politique en rattachant toujours cette problématique à la question de la démocratisation de la vie politique. Enfin je me suis engagée pour davantage de transparence au sein de l’Etat et la responsabilisation des fonctionnaires (y compris dans un droit à la parole élargi, cf ma contribution au livre Notre Etat coordonné par Fauroux et Spitz).

la suite à lire mercredi sur ce site

Publicités

0 Responses to “Forum Libération Grenoble – abstention 1/3”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS