André Santini, de l’humour à l’injure ?

J’ai initié deux actions judiciaire devant le tribunal correctionnel de Nanterre suite aux propos tenus par André Santini le 7 mars 2011 lors d’une soirée de campagne cantonale à Vanves.

Une première pour injure  qui concerne les termes de :

 « Givrée », de « Lucile Schmid … que vous m’avez refilée … avant les puces » et de la
phrase « Je ne savais pas qu’on (la ville d’Issy-les-Moulineaux) était devenu une
décharge »  Propos tenu par André SANTINI, 7 mars 2011.

une seconde  pour diffamation qui concerne la phrase :

  « Je m’interroge par ailleurs sur le fait de vous trouver aujourd’hui  candidate pour
Europe Ecologie Les Verts et non plus pour le PS comme il y a peu.  Je suppose que vos
brillants résultats électoraux aidant, vous n’y trouviez pas assez d’opportunité de
carrière. Ces changements me semblent justifier une simple  question :  quelle éthique
politique avez-vous donc pour changer ainsi de parti au gré des scrutins ? »
Extrait d’un message électronique rédigé par André SANTINI et envoyé le 15 mars 2011 sur ce blog.

Ces actions judiciaires ont un objectif principal:  rappeler à André Santini, député maire d’Issy-les-Moulineaux et ancien ministre,  que  la vie démocratique repose sur le respect des adversaires politiques, des citoyens et de leur choix et du débat contradictoire. 

André Santini a choisi d’attaquer Lucile Schmid dès le premier jour de la campagne officielle des élections cantonales, dans une réunion publique à Vanves, annoncée dans la presse. Les ministres Chantal Jouanno et Frédéric Lefebvre y assistaient également, ainsi que plusieurs élus de la ville et de nombreux citoyens. André Santini a ainsi pris le risque de s’affranchir des règles élémentaires du respect républicain en période de campagne électorale, alors même que ses responsabilités politiques et sa visibilité auraient dû l’inciter à l’exemplarité.

Est-ce à dire qu’André Santini a décidé de passer de l’humour politique à l’injure ? Souhaitons-lui de désormais rester sur le terrain de la sérénité démocratique…

Lire les autres articles sur le sujet >>

Publicités

1 Response to “André Santini, de l’humour à l’injure ?”


  1. 1 elise COB 16 juillet 2011 à 6:30

    Pas de quoi fouetter un chat, vos actions judiciaires seront classées d’office, à juste titre.
    Un peu pisse-vinaigre? Bio, cela va de soi.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS