Archive for the 'Hauts-de-Seine' Category

Sénat – élection d’André Gattolin dans les Hauts-de-Seine

Aujourd’hui André Gattolin troisième sur la liste « Changer le Sénat « , a été élu sénateur Europe écologie-Les Verts aux côtés de Philippe Kaltenbach (PS) et Brigitte Gonthier Maurin (PC). Alors que la gauche a fait basculer le Sénat pour la première fois de la Ve République, la droite a marqué le pas dans son fief des Hauts de Seine. Divisée entre 4 listes (une UMP officielle, une UMP dissidente, une Nouveau Centre et une divers droite) elle a perdu un siège au profit de la liste de la gauche unie. Le sénateur sortant du Modem Denis Badre a par ailleurs fait les frais de la division des centristes entre pro et anti majorité présidentielle puisque c’est Hervé Marseille du Nouveau Centre qui a été élu. L’entrée d’André Gattolin au Sénat confirme la volonté d’Europe écologie -les Verts d’ouverture vers des personnes ayant des parcours et des engagements différents de ceux du milieu politique classique: engagé auprès de Dany Cohn Bendit, partisan d’une approche transnationale et européenne des questions de société, André Gattolin pourra apporter au Sénat un autre regard et d’autres méthodes de travail. La gauche ne doit pas renoncer a réformer le Sénat. Mais elle ne doit pas ce soir bouder le plaisir d’une victoire qu’elle doit à son union et à sa dynamique.

Publicités

Vanves & Issy-Est: Guy Janvier réélu, gauche et écologistes progressent

A Vanves, Guy Janvier et Valérie Mathey obtiennent  4 190 voix soit 50,47% au second tour. Guy Janvier est réélu.

A Issy, Joseph Dion et Françoise Daviot obtiennent  3527 voix soit 47.2% au second tour. Paul Subrini (UMP) est réélu.

Cantonales à Issy: appel à soutenir Joseph Dion

Au premier tour des élections cantonales, 15,13% des électeurs ont voté pour les candidats Europe écologie-Les Verts marquant un intérêt croissant pour les enjeux écologiques.

Pour la campagne de second tour de cette élection et le scrutin du 27 mars j’appelle à soutenir Joseph Dion et Françoise Daviot candidats du parti socialiste sur le canton d’Issy est. Le département des Hauts-de-Seine doit changer de projet et de majorité politique. Qu’il s’agisse du respect de l’environnement, d’un autre urbanisme, de la création d’emploi, de la construction de logements sociaux ou de la lutte contre la précarité énergétique, les habitants des Hauts de Seine méritent mieux. Dans ce département riche les inégalités doivent être combattues avec force et conviction, les enjeux écologiques devenir prioritaires dans la décision publique.

Cette élection n’est pas une super élection municipale. Elle doit permettre de donner un sens au vote des électeurs en construisant un département pour tous.

Cantonales à Vanves: EELV soutient Guy Janvier

Les écologistes ont une fois de plus progressé à Vanves au premier tour des cantonales; les idées de l’écologie en politique apparaissent ainsi de plus en plus pertinentes aux citoyens. Le second tour opposera Guy Janvier (PS) et Bernard Gauducheau (UMP-NC).

Les résultats très encourageants de Guy Janvier (et Valérie Mathey) candidat du parti socialiste et conseiller général sortant au premier tour des élections cantonales à Vanves traduisent la reconnaissance par les Vanvéens du travail fourni  au conseil général comme de sa disponibilité et de son écoute au service des Vanvéens. Le soutien de l’ensemble des partis de gauche à cette candidature et notamment celui d’Europe écologie-Les Verts (lire l’article de Corinne Praznoczy) permettra j’en suis sûre un vrai élan dimanche prochain et sa réélection.

Parce que j’ai souvent fait campagne et surtout travaillé avec Guy Janvier je sais que son respect humain et ses valeurs constitueront dans la période difficile que nous vivons au plan social comme au plan politique, une garantie précieuse contre tous les dérapages qui menacent aujourd’hui notre vie politique dans les mois à venir.

Lendemain d’élection, premier bilan et interrogations

Avec un peu plus de 15,13% des suffrages le score d’Europe écologie les verts sur le canton d’Issy est le deuxième du département des Hauts-de-Seine (résultat global de 11,6%, 1er score celui de Boulogne Billancourt à 15,99%) . Ce résultat marque une progression de plus de 5,5 en pourcentage.

Mais, le contexte inhabituel de très forte abstention à Issy-les-Moulineaux (38% de votants) conduit à le relativiser. Certes Europe écologie-les Verts stabilise son socle électoral contrairement aux autres partis républicains. Mais on assiste pour cette élection à une forme de démocratie d’abstention très préoccupante. Quant à la montée du Front national sur le canton elle reste contenue en nombre de voix mais progresse à près de 10%.

Faut il voir dans cette abstention une sanction implicite du comportement des élus qui pendant des années ont siégé au conseil général  sans expliquer aux citoyens quelles étaient ses compétences? Au moment où la crise sociale s’aggrave il est inquiétant que tant de français aient choisi de s’abstenir, alors que le département est responsable du RSA, de l’allocation de dépendance, des logements sociaux et d’un soutien aux associations d’insertion…

En tant que candidate Europe écologie cette élection suscite en moi deux interrogations:

  • comment rendre notre position politique et notre programme plus crédible? comment faire reculer cette abstention qui marque une réelle lassitude par rapport à la vie politique?
  • la spécificité de la situation du département des Hauts-de-Seine où intérêts politiques de la majorité et pouvoir économique ont toujours été mêlés, n’a pas mobilisé les électeurs. On sait déjà que Jean Sarkozy restera président du groupe UMP-Nouveau Centre au Conseil général alors même que son père bat des records d’impopularité. Pourtant l’échéance de 2012 semble mobiliser les médias et les Français.
    Comment faire pour montrer le lien entre ces élections qualifiées de locales et des enjeux universels de débat démocratique et de projet?

Voilà deux des questions qui sont aujourd’hui posées au parti « naissant » qu’est Europe écologie les Verts….

20 mars: Nous voulons rendre à la démocratie dans les Hauts-de-Seine tout son sens.

Lorsque je me suis présentée pour la première fois à une élection à Issy les moulineaux en 2002 aux élections législatives, Frédéric Rousset maire adjoint à Issy les moulineaux faisait campagne contre André Santini avec un tract choc, la photocopie de l’accord écrit signé entre André Santini et lui qui lui donnait la circonscription législative. Une sorte d’acte notarié de propriété sur ce territoire plusieurs semaines avant les élections. Frédéric Rousset faisait campagne contre André Santini qui « avait trahi sa parole » en choisissant malgré tout de se présenter.

Lors de ma deuxième campagne en 2007 Santini était candidat et avait affiché son visage … lorsque Frédéric Lefebvre très proche collaborateur de Nicolas Sarkozy a brusquement surgi comme suppléant. Il a fallu réaliser en urgence une deuxième affiche où les deux hommes souriaient côte à côte.  Santini a été ministre dans la foulée de l’élection et Frédéric Lefebvre est devenu député.

En 2011, le 20 mars,  les électeurs avec Europe écologie les Verts peuvent démontrer que les élections ne sont pas gagnées à l’avance et que le résultat issu des urnes vaut mieux que les petits arrangements entre amis…

Le vote de Dimanche en quelques clics


Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS

Publicités