Archive for the 'Economie' Category

7 questions pour les cantonales par Environnement 92

L’association Environnement 92 avait envoyé un questionnaire aux différents candidats du département. Indépendante des partis politiques, Environnement 92 fédère des associations agissant pour la protection de l’environnement et pour la qualité de la vie dans notre département.

Ils participent aux commissions consultatives de sécurité relatives au fonctionnement de nombreux équipements publics importants tels que l’aéroport de Villacoublay, le centre nucléaire de Fontenay-aux-Roses, les usines d’incinération de déchets, les grandes stations d’épuration, etc. Leur interlocuteur institutionnel décentralisé est le département. C’est donc à ce titre que nous nous adressons à vous.

Leur questionnaire concerne quelques grands sujets de notre département (ci-dessous). Vous trouverez ici la réponse commune proposée par les candidats Europe Ecologie Les Verts du département.
Il est a noté que malheureusement ni l’UMP, ni le NC, pourtant gestionnaire depuis 40 ans du département n’ont souhaité répondre à ce questionnaire. Lire la suite ‘7 questions pour les cantonales par Environnement 92’

Publicités

Ce soir, rendez-vous avec Pascal Canfin, député européen

Je vous invite à discuter avec Pascal Canfin
député Européen Europe Écologie-Les Verts

Jeudi 17 mars dès 20h15
à l’école élémentaire « La Fontaine« ,13 et 17 rue de l’Abbé Derry

Économie, Emploi durable, des solutions locales et globales aujourd’hui?
Venez poser vos questions à Pascal et Lucile.

Lire la tribune de Pascal parue dans lemonde lundi

Samedi 5 mars à Issy-les-Moulineaux

5mars à Issy, Que seront nos villes demain?
Issy-Est, Lucile Schmid invite Alain Fleischer, Olivier Mongin, Emmanuelle Cosse et Vincent Gazeilles

Gestion Publique de l’eau, moins couteux plus solidaire, par Anne Le Strat

Anne Le StratAnne LE STRAT est Adjointe au Maire de Paris, Adjointe chargée de l’eau, de l’assainissement et de la gestion des canaux.
Anne a mené pour la Mairie de Paris la re-municipalisation des eaux de Paris.
« L’eau, enjeu de Paris Métropole », à lire ici

Pendant longtemps le débat sur le mode de gestion des services d’eau a été confisqué par les grandes entreprises de l’eau. Il est aujourd’hui possible de faire entendre une autre voix, celle de la gestion publique de l’eau avec des expériences de retour en régie couronnées de succès, que ce soit dans de grandes ou de petites villes.

Depuis le 1er janvier 2010, l’eau coule toujours au robinet des Parisiens mais dorénavant elle est gérée intégralement sous maîtrise publique. En lieu et place des trois délégataires opérant pendant vingt-cinq ans –  la Société d’Economie Mixte pour la production et les filiales de Veolia et Suez pour la distribution – le service de l’eau à Paris est assuré par un opérateur public unique, la régie Eau de Paris, qui rassemble la totalité des métiers et des fonctions opérationnelles, de la production à la facturation. La remunicipalisation de l’eau a été décidée sur la base d’un choix politique et idéologique fort – assumé comme tel : l’eau est un bien commun, d’où la nécessité absolue de maîtriser la ressource et son exploitation, sur la base d’une vision et d’un projet de long terme. Cette réforme importante qui a mis fin à un système opaque et mal contrôlé a été mise en œuvre en un temps record et avec succès. Si la régie n’a qu’un an à son actif, on peut toutefois d’ores et déjà observer les premiers avantages de la gestion publique. Lire la suite ‘Gestion Publique de l’eau, moins couteux plus solidaire, par Anne Le Strat’

Que cache le projet de Jean Sarkozy?

Le 28 janvier, Jean Sarkozy publiait une lettre ouverte publiée dans Le Monde aux conseillers généraux de la majorité des Hauts de Seine, présentée comme un projet pour les élections cantonales de mars prochain.

Outre la volonté de ne pas augmenter les impôts pendant 3 ans présentée comme un marqueur politique par rapport à la gauche, l’accent était mis sur 3 sujets : 1) la construction d’une politique de l’adolescence, 2) la prise en charge de la dépendance et du handicap (dont l’autisme) et enfin 3) une politique du logement ambitieuse. Un projet essentiellement social et à recettes constantes.

Cette lettre a le mérite de porter le débat politique sur le front des idées –une nouveauté en quarante ans de gestion par le RPR-UMP ?- alors même que les luttes de personne font rage au sein de la majorité (Sarkozy père et fils/Devedjian, JJ Guillet maire de Chaville et chef de l’UMP des Hauts de Seine/Devedjian …).

Mais les choix qu’elle porte suscitent plusieurs interrogations : Lire la suite ‘Que cache le projet de Jean Sarkozy?’

Réunion du comité de pilotage du projet d’EELV.

Samedi 8 janvier j’ai co-animé avec Denis Baupin et Anne Souyris une réunion  du comité de pilotage du projet d’Europe écologie-Les Verts.

Cette réunion a permis de donner la parole à des intellectuels et experts engagés auprès d’Europe écologie-Les Verts (Esther Benbassa, Dominique Méda, Patrick Viveret, Yves Sintomer) sur leurs attentes vis à vis du nouveau mouvement et sur la nature du projet qui pouvait être élaboré pour les échéances législatives et présidentielles de 2012.

Elle a aussi permis l’après midi de discuter avec les responsables des commissions thématiques et tous ceux qui coordonnent des sujets centraux pour ce projet de discuter sur des points de méthode, de contenu, de communication et d’incarnation des idées politiques.

J’en retiens quatre éléments : Lire la suite ‘Réunion du comité de pilotage du projet d’EELV.’

Inside Job

Soirée entre Noel et jour de l’an. J’accompagne Eva Joly pour voir le film « Inside job », documentaire américain d’investigation sur le processus de déclenchement de la crise financière aux Etats Unis. Christine Lagarde et Dominique Strauss Kahn y sont d’ailleurs conviés comme grands témoins.

Film très pédagogique où l’engrenage qui conduit les banques à miser sur les produits financiers toxiques sans jamais provisionner l’augmentation des risques est bien décrit. Mais au-delà je retiens surtout que l’entourage d’Obama ressemble étrangement sur ces sujets à celui de George Bush. Banquiers devenus responsables politiques, universitaires conseillers du prince et membres de nombreux directoires d’entreprises,  le milieu des affaires perdure dans son être et conserve un sentiment d’impunité quelle que soit l’ampleur des responsabilités évoquées. Devant la caméra du réalisateur certains se troublent un instant puise se reprennent pour débiter des contre-vérités flagrantes. Visiblement le sens du ridicule ne les arrête pas. Sans doute est ce qu’ils ont fait un pari. Celui que le système financier continuerait comme avant… et qu’on leur saurait gré de ne pas avoir parlé.

On sort du film indigné…et convaincu que de rudes combats politiques nous attendent.


Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS

Publicités