En savoir plus sur le logement

Le manque cruel de logements dans les Hauts-de-Seine est une cause majeure d’exclusion quand les salaires sont insuffisants

Le Conseil général aujourd’hui soutient la construction de bureaux au détriment de l’équilibre emploi-habitat et réduit ses aides à la construction de logements sociaux, notamment en direction des communes les plus volontaristes

Le bilan du Plan départemental d’action pour le logement des personnes défavorisées montre d’importantes inégalités entre les communes. Sur 36 communes, 14 ne respectent toujours pas les objectifs de la loi SRU (20 % minimum de logements sociaux).

Les logements pour les étudiants sont en nombre insuffisant. Parallèlement, le Conseil général s’apprête à démolir des centaines de chambres de la cité universitaire Jean-Zay à Antony en vue d’opérations de promotion spéculatives.

Concernant les personnes sans domicile fixe, le Conseil général freine les subventions aux centres d’accueil relais ou d’accueil de jour portés par des communes soucieuses de solidarité. Il
envisage de remettre en cause en 2012 le plan de financement d’aide sociale pour le logement (PASL), dont bénéficie un public de personnes précaires.

Les gens du voyage sont également des oubliés du mal-logement. Le préfet rechigne à faire appliquer le schéma d’accueil départemental qui prévoyait 300 places de caravanes réparties sur 36 communes.

Le problème de la rareté du logement en Ile-de-France et dans les Hauts-de-Seine est également lié à l’aménagement du territoire. Attirer indéfiniment davantage de nouveaux groupes économiques et leurs salariés, c’est amplifier la pénurie de logements, la hausse des prix du foncier, l’étalement urbain, la prédation des espaces et des ressources naturelles, l’appauvrissement d’autres départements français. Cette conception hypercentralisée est inadaptée à un développement équilibré et doit être remise en cause.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

  • RT @yoannbalestrat: Climat, biodiversité, santé... Les scientifiques le disent : il y a urgence. C'est pourquoi je me suis engagé sans hési… - - - - - - - - - - - - 1 day ago
  • La campagne des élections européennes s'achève ce soir. Sans hésitation et avec conviction, votons @UEcologie pour… twitter.com/i/web/status/1… - - - - - - - - - - - - 1 day ago
  • RT @UEcologie: «@Il y a le feu à la maison ! Ce que propose #UrgenceEcologie ce sont des mesures très concrètes pour tout de suite. » @bour… - - - - - - - - - - - - 2 days ago
  • RT @UEcologie: Gaël Giraud : «@la liste Urgence Écologie conduite par l’universitaire Dominique Bourg, est sans doute la seule qui tente d’… - - - - - - - - - - - - 2 days ago
  • RT @delphinebatho: 👍 «@il faut une approche intégrale et systémique, l’écologie n’est pas une variable d’ajustement... c’est le prisme par… - - - - - - - - - - - - 2 days ago

Présentation

VIDÉOS

Publicités