Des déplacements plus faciles dans un territoire équilibré

Nous proposons une approche globale, qui prend en compte l’ensemble des enjeux : re-localisation de l’activité économique, préservation des ressources naturelles, emplois utiles socialement et environnementalement.

En savoir plus sur les transports

Proposition 37 : travailler à un développement économique équilibré du territoire, solidaire des autres régions françaises.

Proposition 38 : arrêter de soutenir le développement économique de La Défense et la création de nouvelles tours aux performances énergétiques intrinsèquement mauvaises.

Proposition 39 : conditionner les subventions accordées aux « pôles de compétitivité » et les aides aux entreprises, en fonction de critères sociaux, environnementaux et éthiques sur le modèle de l’aide à l’innovation responsable du Centre francilien de l’innovation mis en place par le Conseil régional. Amplifier les financements à l’économie sociale et solidaire ainsi qu’aux entreprises du réseau de l’insertion par l’économie.

Proposition 40 : Créer un pôle de projets d’études et de recherche dans un pôle Sud des Hauts-de-Seine plutôt que de soutenir l’opération du plateau de Saclay, qui sacrifiera 2 000 hectares des terres agricoles parmi les plus riches de France tout en forçant le déménagement de nombreuses activités aujourd’hui situées dans le sud des Hauts-de-Seine(École centrale, faculté de pharmacie, EDF R&D).

Proposition 41 : mettre systématiquement en place des clauses sociales et environnementales dans les marchés publics pour stimuler l’insertion économique des publics fragiles et réduire l’empreinte écologique des projets engagés.

Proposition 42 : développer les emplois des projets d’économie sociale et solidaire (crèches, ménage, entretien, services, jardinage et espaces verts, bâtiments, gestion des déchets, gestion des eaux pluviales, etc.).

En savoir plus sur les transports

Proposition 43 : reprendre le partenariat avec l’ONF (Office national des forêts) pour la gestion durable des forêts environnantes et créer de nouveaux emplois locaux dans la filière du bois de chauffage.

Proposition 44 : stopper le projet de réseau informatique à très haut débit, coûteux (60 millions d’euros de dépenses publiques) et non prioritaire pour les habitants.

Proposition 45 : comme le fait la région Ile-de-France, sélectionner des banques éthiques n’ayant pas d’implantation dans les paradis fiscaux.

En savoir plus sur les transports

Proposition 46 : demander l’intégration du pôle universitaire privé Léonard de Vinci à l’université Paris Ouest Nanterre.

Proposition 47 : diversifier les thèmes de recherche universitaire associés aux subventions du Conseil général, notamment en sciences sociales, et soutenir les partenariats entre l’université et les organisations de la société civile, sur le modèle des PICRI du Conseil Régional.

En savoir plus sur les transports

Proposition 48 : stopper le projet de doublement des voies routières départementales RD7 et RD1.

Proposition 49 : en partenariat avec la région Ile-de-France, soutenir le plan de mobilisation des transports en accordant une place prépondérante à l’amélioration des transports collectifs existants. Installer des lignes de bus en site propre sur les axes départementaux à quatre voies. Réactiver les comités de pôles et comités d’axes pour l’amélioration des lignes d’autobus.

Proposition 50 : pour réduire les « déplacements subis » et dynamiser la vie et le commerce locaux, participer à la création de bureaux de voisinage informatisés pour permettre des activités de télétravail près de chez soi.

Proposition 51 : aider financièrement les communes ou les associations pour l’installation de services d’auto-partage et refuser le projet Autolib, bien trop coûteux (50 000 € par station) et qui ne réduit pas l’usage et l’emprise de la voiture en ville.

Proposition 52 : participer au paiement de la carte Imagine R pour les jeunes selon des critères sociaux.

Proposition 53 : mettre en œuvre des aménagements pour « pacifier » la circulation routière sur les voies et carrefours départementaux (ralentisseurs, coussins berlinois, zones 30, pistes et bandes cyclables, boutons d’appel piéton sur les feux tricolores, réduction de la surface routière aux carrefours…).

Proposition 54 : faciliter les déplacements à vélo : créer de grands itinéraires cyclables ; sécuriser la traversée des ponts en installant des bandes ou des pistes cyclables ; construire une passerelle piétons-vélo ; installer un remonte-pente pour favoriser les liaisons entre les bords de Seine et les coteaux ; négocier avec la RATP pour autoriser les vélos dans les tramways hors heures de pointe ; concerter le service voirie du Conseil général avec les associations de cyclistes urbains lors de tout nouveau projet routier ; près des gares des Hauts-de-Seine, créer des « vélo stations » (parcs de stationnement pour vélos incluant des services de location courte et longue durée, d’entretien et de gardiennage de vélos).

Proposition 55 : créer des plates-formes multimodales pour le transport des marchandises et étudier avec le syndicat des transports d’Ile de France la possibilité d’utiliser des tramways pour certains transports de marchandises en heures creuses.

Proposition 56 : conserver les emprises existantes des ports fluviaux et en développer d’autres pour permettre le développement du fret fluvial et des emplois de proximité.

Publicités

1 Response to “Des déplacements plus faciles dans un territoire équilibré”



  1. 1 Europe Ecologie-Les Verts s’engage pour le 92 « Le Blog de Lucile Schmid Rétrolien sur 12 mars 2011 à 10:56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS