Appel de Lyon

http://www.eelv.fr

La création du mouvement « Europe écologie- Les Verts », ouvre une nouvelle étape de l’écologie politique. En écho aux succès des écologistes dans le monde, elle marque l’émergence d’une conception nouvelle du progrès de l’humanité et de son développement qui rompt avec le productivisme et les rapports de domination traditionnels de l’être humain sur la nature et de l’homme sur l’homme. En mettant l’accent sur les liens indissolubles de solidarité qui unissent planète et humanité, en introduisant une nouvelle perspective démocratique, l’écologie politique entend instaurer un contrat social qui soit un pont entre le passé, le présent et l’avenir de nos civilisations. Pour nous la création de ce nouveau mouvement est indissociable de l’affirmation de notre projet et de nos valeurs énoncés dans le Manifeste joint à nos nouveaux statuts.

Aujourd’hui est venu le temps du passage à l’acte. L’urgence écologique n’est plus à démontrer. Le dérèglement climatique, la dégradation de la biodiversité, les pollutions chimiques et industrielles menacent l’équilibre planétaire, notre santé mais aussi l’égalité et la justice. Sans une rupture radicale avec le modèle économique et financier dominant, la désertification, la montée des océans, la disparition des espèces, les famines, les épidémies, détruiront une part essentielle du patrimoine que l’humanité a construit en plusieurs millénaires. Déjà, les ruptures de développement entre Nord et Sud, les inégalités et la précarité, les logiques d’exploitation et de pillage, encouragées par le cynisme des élites économiques et des dirigeants politiques ont atteint un niveau difficilement réversible. Il n’est plus temps de réformer l’ancien monde. Nous devons préserver et redéfinir ensemble les traits de ce monde nouveau fondé sur la solidarité qu’attendent des millions d’êtres humains : respectueux de la nature et de ses équilibres, des différences entre les êtres, des histoires et de l’avenir, des savoirs et de la création, porteur d’une exigence d’égalité, de démocratie et de générosité.

La création d’un mouvement ouvert sur la société civile et civique, profondément européen et internationaliste, répond aux exigences d’un changement radical de la pratique politique, et au primat des actions citoyennes. Nous dessinons un autre visage à la politique, nous lui donnons ensemble la puissance, la fécondité, la pluralité et l’ouverture qui lui font tant défaut aujourd’hui. Nous lui redonnons sa dignité, pour que chaque citoyenne et chaque citoyen ait envie de participer à la vie démocratique. Nous modifions les termes du débat public, en créant par des liens nouveaux entre pensée et action un autre rapport de forces démocratique. Nous voulons rompre avec l’impuissance et renouer avec l’inventivité et la lucidité.

Pour cela notre mouvement affirme dans ce moment constitutif les valeurs suivantes :

  • La responsabilité collective et personnelle pour que notre monde soit préservé dans le respect de la nature et des personnes, des œuvres de civilisation et de culture ;
  • La radicalité, dans le respect des valeurs démocratiques, pour définir et mettre en œuvre un programme permettant d’enrayer l’ensemble des menaces qui pèsent aujourd’hui sur la planète et l’humanité ;
  • L’internationalisme, pour élaborer ensemble du Nord au Sud une stratégie équilibrée pour un nouveau modèle de développement ;
  • L’hospitalité, le respect des droits humains, de la diversité, des différences et des cultures ;
  • La justice sociale, le partage des richesses et la sécurisation effective des conditions de vie, de travail et de culture ;
  • La promotion de l’égalité et de l’émancipation, notamment des femmes, plus généralement des minorités qui se trouveraient en situation d’oppression ;
  • La culture du débat, du projet et des actions citoyennes ;
  • L’exemplarité des comportements de ceux qui occupent des responsabilités politiques (non cumul, transparence, refus de la coupure entre le monde politique et celui des représentants élus..) ;

Notre mouvement portera des propositions dans l’ensemble des champs de l’écologie politique qui intègre l’économie comme le social. Son projet est global, en rupture avec les principes productivistes et les mécanismes des politiques publiques traditionnelles, françaises, européennes et mondiales. Ses alliances politiques ne pourront donc prendre corps qu’au sein d’un projet d’alternance écologique clairement défini, publiquement débattu et assumé.

Publicités

0 Responses to “Appel de Lyon”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS