Merci à tous

Depuis ma décision de quitter le laboratoire des idées du parti socialiste, j’ai reçu de nombreux messages de soutien. Ces témoignages amicaux ont été essentiels pour moi, ils m’ont appuyée et confortée dans mes choix. C’était aussi pour moi l’occasion de mesurer la profondeur et la « durabilité » de certaines amitiés. La politique doit être l’occasion de tisser des liens pour donner aux idées et aux engagements une profondeur humaine. Elle se réduit trop souvent à un jeu d’alliances et de contre alliances sans réelle sincérité. Cela participe à la décrédibilisation de la vie démocratique que nous constatons aujourd’hui.

Nous sommes nombreux à avoir envie de faire exister la gauche sur le terrain des idées. Nous sommes nombreux à vouloir arrêter la machine à perdre. Ma démission n’est pas un renoncement. Elle s’inscrit dans la perspective d’un travail efficace pour définir une alternative au modèle de société que nous impose Nicolas Sarkozy , modèle qui se révèle chaque jour un peu plus comme un modèle des destructuration sociale à rebours de notre idéal d’égalité. Le temps passe, nous n’avons pas le droit de faire l’impasse sur 2012.

Bonnes fêtes à tous. Que 2010 marque le retour de la gauche à une vraie vigueur politique.

Lucile Schmid

J’ai adressé ce message à celles et ceux qui m’ont envoyé des messages amicaux, je le recopie ici pour ceux que je n’ai pas pu contacter.
Publicités

4 Responses to “Merci à tous”


  1. 1 ESTIVAL Jean-louis 23 décembre 2009 à 10:18

    Bonjour Chère Camarade,

    je suis secrétaire, de façon fortuite, – et pour tenter de témoigner à défaut de pouvoir peser sur l’évènement – d’une petite section située en Basse Normandie.

    la Fédération du Calvados a vécu un moment difficile, heureusement surmontée grace essantiellement à l’energie de Laurent BEAUVAIS (actuel Président de Région) en raison de la volonté de la Direction nationale de « parachuter » un candidat sur la liste, constituée avec les difficultés que l’on peut imaginer, mais validée a quatre reprise par les miltants.

    je dois dire que la constitution de cette liste a visiblement fait l’objet d’une discussion entre courants – la représentation est au final proportionnelle a leur influence et même si l’on peut admettre que la reconduction de sortants se justifie par la bilan positif de ces derniers, il reste que ces deux orientations s’inscrivent pleinement dans la remarque relevée dans l’article du journal Le Monde du 22 décembre a savoir :

    « La question des compétences et de l’expérience n’est jamais au coeur du processus de désignation et de fonctionnement du PS ».

    je crois que si nous persistons dans cette voie, outre les conséquences prévisibles d’une fossilisation du discours et de la pratique, nous aurons accessoirement(?) quelques difficultés a respecter le mandat des militants favorables a la rénovation du Parti.

    Il faudra encore beaucoup d’efforts pour nous dégager de méthodes surranées.. j’y contribuerais pour ma part autant qu’il est possible et très modestement à la place qui est la mienne, mais dans l’instant je souhaitais faire part d’une appréciation qui n’est visiblement pas isolée.

    Bien sincèrement

    J.L. ESTIVAL
    Secrétaire de section
    Militant associatif

  2. 2 nathalie blanchard 27 décembre 2009 à 8:14

    Je suis au parti socialiste depuis 2006
    Que Lucile soit contrainte d’abandonner le lab en dit long sur l’état de ce parti …
    au niveau national, le parti renonce à réfléchir
    au niveau militant , on ignore la richesse de nos points de vue et de notre implication dans la vie réelle
    j’ai découvert que les élus socialistes sont bien souvent des dir cab , des conseillers techn …. ils n’ont aucun sens de la réalité sociale du pays …. ils sont experts en tractation de l’ombre
    les militants PS sont des soldats que l’on sacrifie , juste bon à tracter, à soutenir , à voter non pas par conviction mais pour la liste qu’il faut ! celle que les barons locaux ont mis des mois à peaufiner
    où sont les idées ? je veux me battre pour des valeurs , je veux participer à la réflexion… mon idéal n’a rien à voir avec la france que batit Sarko …. mais de toute façon la militante de base que je suis n’a pas voix au chapitre et quand Lucile elle -même en haut de la pyramide en conclue que rien ne se passe, quelle désespérance … Pourtant je te félicite Lucile d’avoir eu le courage de ne pas dissimuler la réalité . Bonne fête. Nath

  3. 3 RICHARD JL 6 janvier 2010 à 12:57

    Lucile,

    Je sais combien il est difficile de faire en sorte que le Parti intègre dans des dynamiques partisanes à la fois locales et nationales, ceux qui ont des idées. Le montée en puissance, au sein du Parti, des profils « blig bling » d’une part , et d’autre part, exclusivement locaux parmi nos élus (situation typique détestable des placements croisés comme élus de collectivités voisines, de contractuels de la fonction publique territoirale) contribue à exclure petit-à-petit ceux qui n’ont pas besoin de la politique pour vivre mais qui ont des engagements syndicaux, ouvriers, associatifs, intellectuels, universitaires, de long terme.
    Il y avait des ouvriers et 40 universitaires socialistes au sein du groupe PS à l’Assemblée nationale en 1981, aujourd’hui il n’y a plus d’ouvriers syndicalistes et quasiment aucun universitaire. Quand on pense à tous ceux qui jeune universitaire ont muscler le PS dans les années 1980, on se dit ce qui est fait est insuffisant pour préparer la relève pour l’exercice du pouvoir national.

    Nous n’avons pas souvent soutenu exactement les mêmes positions, mais je peux témoigner de la difficulté à faire de nouveau du parti un endroit où le débat d’idées a sa place. Quelques secrétaires nationaux maintiennent cette tradition (ex SN Immigration) et dans quelques villes des sections universitaires ont été recréées (ex. Reims).
    Quoi qu’il en soit quitter le PS n’est pas une solution, il faut le redire.

    Meilleurs Voeux

    JL, militant, ancien élu, universitaire

  4. 4 JEANNE 30 janvier 2010 à 4:06

    Tu es l’une de celles dont les éclairages nous sont les plus utiles. Pour moi, la valeur intellectuelle est au-dessus de tout. Dommage que d’aucuns privilégient les petits arrangements entre amis. Amitiés Nadine Jeanne conseillère municipale à Puteaux.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS