Une place à tout prix?

Plusieurs personnes sont venues ces dernières 24 heures me demander si « j’allais passer à Europe Ecologie », après mon éviction de la liste socialiste.

J’ai pensé qu’il valait mieux répondre par écrit à cette question qui en comportait implicitement d’autres négatives- «passer à Europe écologie par dépit », « passer à Europe écologie pour avoir une place à tout prix »- ou positives – rejoindre Europe écologie parce je que j’y crois, que je souhaite que la région Ile de France soit à gauche, qu’aujourd’hui un projet de gauche doit faire le lien entre question sociale et développement durable -…

Trois points donc:

  • la démarche d’Europe écologie qui rassemble des personnes qui sont engagées en politique et d’autres venues de la société civile connues pour leurs engagements citoyens, correspond à l’objectif d’ouverture de la politique que je défends au parti socialiste depuis plusieurs années. Comment n’y serais je pas favorable ?
  • je ne passerai pas d’une candidature à une liste socialiste à une candidature sur une liste Europe Ecologie.

C’est vrai mon éviction de la liste socialiste m’a surprise, je l’ai vécue avec colère et tristesse. Elle m’a montré que le système d’attribution des places dans mon parti s’éloignait de plus en plus des objectifs de principe affichés (non cumul, parité, ouverture, priorité aux idées..). Mais elle a eu aussi l’intérêt de me faire ressentir progressivement depuis quelques semaine que cette question des places était pour moi de plus en plus secondaire par rapport aux idées et aux valeurs.

  • le parti socialiste irait bien mal s’il était tenté d’assimiler des contacts de ces responsables avec Europe écologie –faut-il le rappeler Daniel Cohn Bendit est venu me soutenir lors de mes deux campagnes législatives en 2002 et 2007 et les liens entre écologistes et socialistes ne datent pas d’hier, simplement aujourd’hui le parti socialiste craint une inversion du rapport de forces électoral – avec des contacts avec l’ennemi. Ne faut-il pas que nous nous interrogions plutôt nous socialistes sur le fait qu’Eric Besson est devenu une pièce maîtresse du dispositif Sarkozy alors qu’il a eu pendant 10 ans des responsabilités importantes au PS ? N’est ce pas l’indice que la logique du pouvoir pour le pouvoir était en train de marquer des points au sein même du PS pendant ces années? Pour donner un avenir au parti socialiste nous devons le rénover, le changer. Vraiment !

Aujourd’hui comme numéro 2 du Laboratoire des idées du PS je suis heureuse d’avoir des contacts avec Europe écologie. Car je crois qu’il est temps de réfléchir ensemble à porter un projet de gauche à débattre front contre front avec la droite.

Publicités

3 Responses to “Une place à tout prix?”


  1. 1 Jérôme Mély 7 décembre 2009 à 8:39

    Bravo pour cette position courageuse. Étant militant PS dans les Hauts de Seine et membre de l’association Nouvelle Gauche que préside Pierre Larrouturou je ne peux que comprendre et soutenir ta démarche comme je soutiens celle de Pierre. J’espère que’Europe Ecologie permettra d’ouvrir ce débat qui à trop souvent été absent au sein du Parti Socialiste et que cela pourra s’étendre à l’ensemble des forces de gauche.

  2. 2 Ex militant 21 décembre 2009 à 1:25

    « …. sur le fait qu’Eric Besson …. qu’il a eu pendant 10 ans des responsabilités importantes au PS ?

    Cette question vient bien à point. La réponse que vous proposez est lumineuse d’évidence. Comment imaginer une once de socialisme dans cet E.B. qui pour boucler la boucle de l’arrivisme va, « comme un bon élève », jusqu’à expulser ces étrangers si … tant …
    Souvenons nous des quelques fonctionnaires de police dans les années de guerre qui justifiant l’injustifiable car ils « obéissaient » aux ordres.

    Pour paraphraser une déclaration précédente :
    « Qui connaissait M. Besson »

    Et en plus il voudrait qu’on l’aime …

  3. 3 la fourmi rouge 29 décembre 2009 à 1:34

    Mais soutenir une liste EE-Verts contre celle votée massivement par les militants socialistes dans une autre Région, c’est « aussi courageux » ?

    et euh ! …………. »solidaire de ces militants » ?

    Pour une ex du SN, c’est « reszponsable » ?

    La gauche et singulièrement notre parti, en crèvent de ces divisions et dissensions infantiles et égocentriques !

    Comment les militant PS en IDF pouvaient-ils accrocher à ces listes ?
    Pourquoi se seraient-ils déplacés pour des gens qui les méprisent, et dans le meilleur des cas, les ignorent ?

    Les bobos tout comme les petites gens, sauront choisir eux aussi dans l’isoloir !


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS