Qu’est ce qu’être un Français?

Logo_MarianneCertains s’en rappellent peut-être. Qu’est-ce qu’être un Français est le titre d’un livre remarquable de Patrick Weil publié il y a quelques années qui revenait sur les conditions d’accès à la nationalité en France à travers notre histoire.

Dans le contexte assez nauséabond qui existe aujourd’hui sur cette question, j’ai eu envie de rappeler qu’il était nécessaire de rester dans un débat digne. Depuis quelques jours en effet polémique et faux débat se multiplient à propos de l’identité nationale. Eric Besson, le Président de la République, Nicolas Sarkozy, la majorité au pouvoir interrogent les Français sur leur vision de l’identité nationale. Face à  cette démarche dont on sent bien qu’elle a été posée avec des arrières pensées –évidemment sur l’immigration, évidemment sur l’origine- les socialistes ont choisi de s’abstenir. Décision sage lorsque le débat part d’emblée sur la caricature.

Il reste que derrière le faux débat sur l’identité nationale, de vraies questions se posent. Celle de notre vision commune de la France, une France ouverte au monde et portant le modèle d’universalisme qu’elle a su construire à travers la République. Celle de la définition de valeurs communes aux Français et à tous ceux qui vivent sur notre sol autour de notre devise « Liberté, égalité, fraternité ». Des sujets essentiels dont j’avais pu ressentir toute la portée, dans mon parcours, lors de mon long séjour en Algérie dans les années 1990, ou lorsque je m’efforçais de garantir aux réfugiés de Sangatte près de Calais un traitement humain au début des années 2000 ou comme citoyenne engagée, lorsqu’au moment des débats de la commission Stasi sur les signes religieux en 2003, les compte rendus de missions aux Pays bas et au Royaume Uni, avaient déjà montré que les sociétés européennes quelle que soit leur histoire étaient traversées par des interrogations communes : comment intégrer ? Comment assurer l’égalité réelle des droits ? Comment définir des programmes scolaires dans des sociétés mondialisées où les inégalités s’accroissent ? Comment assurer le respect de la dignité de chacun et mettre des bornes à un différentialisme qui exclut ? Comment finalement articuler les espaces de l’intime et du débat public.

J’espère que mon pays, la France, saura ne pas se réfugier dans des faux débats de principe alors même que tant de questions qui déterminent la mise en œuvre de l’égalité et des libertés publiques restent aujourd’hui sans réponse, ou se voient apporter des réponses excluantes à bas bruit. Plus que jamais les Français doivent être des citoyens vigilants !


Publicités

0 Responses to “Qu’est ce qu’être un Français?”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Erreur : Twitter ne répond pas. Veuillez patienter quelques minutes avant d'actualiser cette page.

Présentation

VIDÉOS