31 octobre 2009 – Le Parisien – Lucile Schmid rêve d’affronter André Santini

imagesElections régionales : Lucile Schmid rêve d’affronter André Santini

(Lire L’article sur leparisien.fr)
Anne-Sophie Damecour
31.10.2009, 07h00

La perspective d’affronter André Santini sur le terrain électoral, c’est presque un dopant. « Cela fait partie de mes motivations », assume Lucile Schmid, qui rêve d’une nouvelle bataille à l’occasion des régionales.
Pour l’instant, ni l’un ni l’autre ne sont les candidats officiels de leur camp. Mais si André Santini, député-maire (Nouveau Centre) d’Issy-les-Moulineaux, accepte de mener une liste d’union avec l’UMP, et si Lucile Schmid, élue (PS) d’opposition à Vanves, obtient la tête de liste PS, la campagne pour des régionales dans le département promet d’être particulièrement épicée.

« Il a du mal à accepter l’opposition démocratique »

« Nous nous sommes déjà affrontés à deux reprises, lors des législatives de 2002 et 2007 », souligne Lucile Schmid. Deux campagnes âpres, émaillées de petites phrases assassines, allant même jusqu’à un recours devant le Conseil constitutionnel, mais qui n’ont en rien entamé la détermination de cette socialiste de 46 ans, nommée en février vice-présidente du laboratoire d’idées du PS. « André Santini est un candidat surcoté, estime l’intéressée. C’est aussi un personnage qui a du mal à accepter l’opposition démocratique. »
Pour le maire d’Issy-les-Moulineaux, la candidature de Lucile Schmid est un « non-événement ». « Après deux défaites aux législatives, c’est juste une nouvelle défaite qui se profile à l’horizon », pronostique-t-il aimablement. Sur le fond, la conseillère régionale déléguée à la lutte contre les discriminations entend également défendre le principe de la parité.
« Pourquoi les femmes seraient toujours deuxièmes sur les listes électorales ? » s’interroge l’auteur de « Parité circus », livre sorti en 2008 évoquant, outre les coulisses des législatives, son combat pour une réelle parité.
Dans la course à la candidature pour la tête de liste PS, le maire de Clamart et conseiller régional, Philippe Kaltenbach, est également sur les rangs. « Un combat de géants à l’ombre d’un trèfle », grince déjà André Santini.

Publicités

0 Responses to “31 octobre 2009 – Le Parisien – Lucile Schmid rêve d’affronter André Santini”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS