A quand une parité paritaire ?

Battons nous pour une parité des premiers rôles !

imagesLa loi sur la parité en politique a plusieurs années d’application. On connait le bilan : moins de 20% de femmes députées et sénateurs, très très peu de femmes présidentes de région et de départements, peu de femmes maires. Le nombre de femmes élues a fortement augmenté. Mais c’est une parité des seconds rôles. Comme d’ailleurs dans la vie économique. Combien de femmes dirigent des entreprises, quand le salaire des femmes égalera-t-il enfin celui des hommes ?

En politique la parité sur les scrutins de liste commence donc logiquement dans la très grande majorité des cas au numéro deux. Un homme, une femme, un homme, une femme etc…et non pas une femme, un homme, une femme, un homme…Cette vision de la parité a deux conséquences principales : la première est que symboliquement la politique reste le domaine des hommes, les femmes y sont par raccroc. On les voit moins, elles prennent moins de décision, parfois font un intérim. La deuxième est que cela peut entraîner un vrai différentiel entre le nombre d’élus hommes et le nombre d’élues femmes. Pour être élu il vaut mieux avoir le numéro 3 que le numéro 4 et ainsi de suite.

La responsabilité de cette situation incombe aux femmes comme aux hommes. Pour les hommes c’est évidemment difficile de renoncer, de faire une place, pour les femmes, c’est difficile de partir à la conquête de ce nouveau continent. Alors que dans beaucoup de domaines où elles avaient mené des conquêtes justement, celles  ci apparaissent fragiles, remises en cause. Les femmes sont les premières à se retirer du marché du travail, elles font des acrobaties insoupçonnables et secrètes pour concilier leur vie familiale et leur vie professionnelle. Alors la politique en plus ? N’est-ce pas justement le monde qu’elles aimeraient dans leur grande majorité laisser aux hommes ?

J’ai envie alors de citer Gisèle Halimi. « Ne renoncez jamais »  nous dit dans son dernier livre celle qui a combattu pour les droits civils des femmes. Car tout se tient. C’est en changeant la représentation politique qu’on changera les autres mondes, ceux de l’entreprise, du pouvoir au sein de l’État. Car tous ses pouvoirs obéissent aux mêmes codes. Ceux d’un monde où la répartition des rôles entre hommes et femmes était strictement sexuée.

C’est pour cela que la parité n’est pas seulement un combat pour les droits des femmes mais un combat démocratique. Battons nous pour une parité des premiers rôles !

Publicités

0 Responses to “A quand une parité paritaire ?”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS