Démission du PS

Près de deux mois après ma décision de démissionner du Laboratoire des idées du parti socialiste, j’ai aujourd’hui décidé de rejoindre Europe écologie.

C’est une décision mûrie. Au-delà de la parenthèse des fêtes, j’ai eu besoin de plusieurs semaines pour écouter les uns et les autres, particulièrement ceux qui m’ont soutenue dans des moments difficiles, et mûrir encore ce que je souhaitais faire pour rester fidèle aux convictions qui me guident et à mes engagements. J’avais besoin d’écouter mes proches, de mettre cette décision en perspective, d’évaluer notamment si je souhaitais continuer à m’impliquer en politique. J’estimais aussi avoir des responsabilités particulières au niveau local qui ne rendaient pas simple la recherche d’une solution. Je n’ai pas oublié que c’est après ma première campagne électorale en 2002 que je suis venu habiter à Vanves, ni l’engagement que j’ai pris auprès des citoyens en devenant élue de la ville en 2008.

Trois éléments m’ont guidée dans mes choix :

  • Le premier est que je ne souhaite pas tourner la page de mes engagements politiques. J’y ai trouvé de vraies satisfactions, mes convictions n’ont pas changé. Je crois toujours à la nécessité de changer les mœurs politiques, de rompre avec le cynisme et les connivences. Mais je souhaite en être;
  • Le second tient au contexte et à la priorité absolue qui me semble devoir être donnée à une victoire de l’opposition à Nicolas Sarkozy en 2012. Il n’y a pas d’impasse à faire sur 2012;
  • Le troisième est que la vie politique est aujourd’hui en train de changer et que la création d’Europe écologie en témoigne. Il y a aujourd’hui un double mouvement : de vraies mobilisations associatives, sur des sujets aussi forts que les droits des immigrés, la défense de l’éducation, l’impartialité de la justice, mais aussi des partis politiques souvent déphasés par rapport aux attentes sociales et dont l’action favorise des politiciens professionnels;

Si je rejoins Europe écologie c’est parce que je crois que la politique doit se rapprocher des citoyens. C’est aussi parce que je pense qu’elle peut y parvenir. C’est enfin parce que je pense qu’à gauche c’est dans ce lieu et grâce aux personnes qui font partie de cette dynamique que nous pourrons le mieux porter pour préparer la campagne présidentielle de 2012, dès maintenant un projet, des propositions, et ne pas abandonner cette élection à la logique de combat personnel souhaitée par Nicolas Sarkozy.

About these ads

5 Responses to “Démission du PS”


  1. 1 Raphaël 22 février 2010 à 4:53  

    Bonjour,

    Étant totalement d’accord avec le constat qui est dressé par Thomas Puijalon, je ne rajouterai mot et vous invite simplement à aller consulter sa réponse ici:

    http://www.jardinpolitique.fr/index.php/2010/02/22/une-nouvelle-pas-si-inattendue/

    Je vous souhaite bonne continuation,

    Raphaël.

  2. 2 Fouzia Benyoub 28 février 2010 à 12:07  

    La vie est faite de rencontres et de séparations, en politique aussi .

    Lucile a fait un nouveau choix, rejoindre Europe Ecologie, Lucile reste une militante de gauche. Avec une certaine idée qu’elle se fait de la politique. Les militants de Vanves regretent son depart du PS, mais comme elle est élue municipale de l’opposition, le combat continu différement. Je n’ai aucun doute , je pense que le respect, la raison, les valeurs de progres et de rassemblement l’emporteront sur les petits calculs, commentaires et réactions qui n’ont aucun sens.

    Avant le depart de Lucile Schmid pour EE ,Jacques Rigaudit a quitte le PS pour le Front de Gauche… d’autres militants se sont retires en expliquant leur demarche, d’autres ont quitte le nqvire sans abondonner leurs convictions.:

    Reste que la gauche a besoin de toutes ses forces et ses composantes pour construire une alternative en 2012: Le PS doit se renouvller et accepter ses partenaires dans leurs diversité .
    Le PS doit repondre aux questions societales et ne plus se contenter de repéter " le vivre ensemble" sans lui donner un sens, un contenu, une dimenssion politique forte.

    L’un des enjeux des deux annees a venir sera a mon sens celui lie aux réalites durs des quartiers poplulaire, des banlieux, des zonnes abandonnees par l’Etat, de la jeunesse, de l’integration economique et sociales des populations issus de la mifration, du respet de leurs origines, de la pluralite de la societe francaise..

    Sur ces sujets nous devons continuer le travail avec lucile, car son apport intelectuel sur ces questions est d’un honneteté et d’un courage exceptionnel.

    Le combat continue differement , j’en suis convaincue.

  3. 3 JL RICHARD 1 mars 2010 à 5:32  

    En tant qu’ancien élu socialiste de Boulogne-Billancourt, ayant été actif à Billancourt pendant des années, et militant socialiste depuis 1989, la décision de Lucile Schmid, intervenant à quelques jours des élections régionales, me choque énormément.

    Candidate en 2002 aux législatives sur la dixième circonscrption qui comprend une partie de Boulogne-Billancourt, Lucile Schmid et les socialistes de Boulogne-Billancourt organise une réunion publique dans le cadre de sa campagne; la salle du Pont-de-Sèvres est assez bien remplie car le PS compte plusieurs dizaines de militants dont certains anciens ouvriers de Renault, sur Billancourt. Les 6 élus socialistes sont là, le secrétaire de section aussi. En 2001, nous avions obtenus 56 % des voix sur ce secteur de la ville qui nous mobilisait quotidiennement énormément (accompagnement social, présence dans les isntances d’aménagement de Billancourt), présence régulière sur les marchés avec notre jourbnal en quadrichromie, BBO, qui permet de plus de tirer, pour la camapgne, des numéros spéciaux avec TVA à 5,5 %… Et que nous explique Lucile Schmid, lors de ce meeting ? Qu’il est temps que les socialistes soient de nouveau présents aux côtés des citoyens "car vous ne les avez pas souvent vus dans les quartiers"… Socialistes de Billancourt, nous sommes révulsés; Nous sommes tous les jours à Billancourt, sur les marchés, notre permanence étant alors rue de Billancourt…
    Ensuite, nous n’avons plus jamais entendu parler d’une préoccupation de cette élue pour le Val de Seine et pour le projet d’aménagement des anciens terrains Renault. Et ce, alors que des élus compétents, Pierre Gaborit, Marc Fusina, moi-même, JM Tisseyre -syndicaliste de Renault- passions un temps considérable pour la ville, bénévolement , reversant nos indemnités d’élus au parti, tout en étant la seule ville de plus de 100 000 habitants où le PS n’avait pas d’élu régional.

    Avec des attitudes à la Lucile Schmid, c’est une certaine conception (inacceptable) du parti qui est mise en avant. Si les socialistes de Boulogne-Billancourt avaient eu la même attitude (alors qu’ils n’ont jamais eu jusqu’à ce jour d’élu régional en 1986, 1992 1998 et 2004) qu’en serait-il de la présence de la gauche à Boulogne-Billancourt, deuxième ville d’Ile-de-France ?

    Lucile Schmid s’est aussi occupée de la lutte contre les discriminations, là encore, je crois pouvoir dire qu’elle a préféré le faire sans rentrer en relation avec les socialistes qui ont quelque expertise et compétence sur le sujet.

    En termes militants, l’exemple de Lucile Schmid c’est le contre-exemple d’un militantisme, avec loyauté de parti , de long terme, et de désintéressement.

    JL R

  4. 4 Daniel 24 novembre 2010 à 8:19  

    Plus la gauche sera en petits morceaux (par ambitions personnelles), plus l’extrême droite, la droite et le faux centre se frotteront les mains. Pour gouverner notre pauvre pays, les puissants n’ont pas de soucis à se faire, il ont des réserves de voix dans le "peuple" de pseudo-gauche.
    Un sacré coup de balai ferait du bien !


  1. 1 Une nouvelle pas si inattendue | Jardin politique Rétrolien sur 22 février 2010 à 4:47  

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




Suivez Lucile Schmid sur Twitter

Présentation

VIDÉOS


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 778 followers